Le logo de Anna Garforth

ANNA GARFORTH

LES LETTRES VERTES D’ANNA GARFOTH

 

D’où vient-elle?

 

Anna Garforth est une artiste Britannique, elle est issue de la Central Saint Martins School  école de Londres et est diplômée en design graphique. Usant de matières végétales ou recyclées (mousse, feuilles d’arbre, papiers, etc.), Anna Garforth installe des graffitis biodégradables dans des lieux publics délabrés. Elle utilise ainsi ce que la nature lui offre et recycle ce qui l’entoure pour amplifier ses messages liés à l’environnement et à l’urbanisation. Cette artiste est connue pour ces « moss graffiti ( Mousse en herbes en Graffiti » : créations d’œuvres murales en mousse.

Tapisserie de mousse pour appeler la Nature par Anna Garforth

Wandering Territory

Le modèle numérique d’un ours a été converti en une sculpture 3D en carton imprimé. Les côtés de ce polygone créent les contours d’un paysage, illustrant l’idée de la migration.

l'ours en 3d en papier mâcher et coller

Il représente le croisement des environnements et un changement temporaire dans le paysage quotidien. La sculpture faisait partie de l’exposition « Pop-up Culture ». Elle a ensuite été achetée par le musée et y réside dans le cadre de leur collection permanente.

 

 

La firme d’architecture Squire and Partners organise une fête de rue annuelle lors du festival d’architecture de Londres. Cette année, ils ont produit une tapisserie moussue. L’année dernière, ils ont commandé « Love your street » pour orner un mur d’acier sur Wicklow Street.

tapisserie de mousse en street art

Papier recyclé en origami de la rue par Anna Garfoth

Outre cette création à la base de mousse, Anna Garforth installe également d’autres formes de street art, mais cette fois-ci ce n’est pas de la mousse qui est collée mais des papiers recyclés de journaux ou encore des feuilles d’arbre. Pour la colle, Anna Garforth fabrique une mixture naturelle à base de yaourt, bière et sucre afin de coller ses phrases poétiques, découpées dans des plaques de mousse récoltées sur des tombes, aux murs et palissades de bâtiments et compose des fresques à base d’origami modulaire en papiers recyclés. Avec cette mousse Anna Garforth tapisse les murs de mots ou de phrases qui l’inspirent. Le procédé est 100% biodégradable puisque la colle ainsi que les matériaux le sont.

PASSEZ VOIR LA GALERIE

Feuilles recyclage par Anna Garforth

Feast

Le travail de l’art et de la marque pour Feast est né d’une collaboration entre Anna Garforth et l’agence de création de marque The Plant. Cet événement gastronomique unique prend place à l’avant-garde d’un mouvement délicieusement démocratique – de révolutionnaires gastronomes, ayant faim de revendiquer des aliments de qualité pour restaurants de rue. Pour en savoir plus, cliquez ici. Le mot «Feast» a été entièrement construit à partir de biscuits et photographié dans un environnement «style banquet». Délicieux!

 Anna Garforth et l'agence THE PLANT

The Big Bang

Le projet W a organisé une exposition au Club Russe à Londres. Le spectacle a célébré la Journée Internationale des Femmes mettant en vedette un groupe de femmes artistes travaillant dans des industries créatives. Le Big Bang est assemblé à partir de centaines de touffes de mousse recueillies sur des murs de pierre autour de Hackney. L’installation représente la Terre Mère comme une explosion de graines en train d’éclore.

Edina Tokodi et Anna Garforth